12Sep
Christian Vachon
Essais

Les nouveautés automnales essais 2017 des Éditions du Boréal

2e partie : des vies hors de l’ordinaire

Les Éditions du Boréal vous invitent également cet automne à découvrir des vies hors de l’ordinaire, des vies de penseurs et de créateurs, de militantes et de battantes.

Qu’est-ce qu’un intellectuel engagé? Depuis le 29 août 2017, Christian Nadeau nous en offre une bonne réponse avec son Georges Leroux : entretiens. Dans cet essai, publié dans la collection Trajectoires de la maison d’édition québécoise, Christian Nadeau retrace le parcours intellectuel de ce philosophe, professeur émérite de l’Université du Québec à Montréal, une occasion d’entamer une réflexion sur l’engagement moral. Formé chez les Jésuites, participant apprécié aux débats politiques qui ont enflammé le Québec des années 70 et 80, Georges Leroux engage, depuis la fin de cette période, toutes ses énergies à la défense du pluralisme. Le philosophe intervient « sur le mode du contrepoint », « loin du conservatisme frileux et de l’abnégation », disant, écrivant, lisant, parlant, pensant, « selon un idéal de dignité contre les populismes, les mensonges et les flagorneries des convenances de toutes sortes ».

Qu’est-ce que le « cinéma national »? Qu’est-ce que le « cinéma d’auteur »? Un grand artiste, Jean-Pierre Lefebvre, le réalisateur de vingt-sept films (il a décidé de cesser de tourner, ennuyé par « l’inflation industrielle du cinéma québécois »), expose sa pensée sur le langage et la création cinématographique dans un essai « qui ne se veut pas autobiographique » L’homoman à la caméra : je crée donc je suis (en librairie depuis le 6 septembre). Il évoque toutefois son passé, retrouvant et expliquant les mécanismes artistiques qui ont fait de cet enfant imaginatif et rêveur un créateur, « en l’occurrence un cinéaste qui a su mener un cinéma de création-invention ». « Sans la création, je n’aurais pas survécu, j’en suis persuadé, aux rigides schémas familiaux, éducatifs, sociaux et politiques au centre desquels j’ai grandi ».

Adèle Lauzon, elle aussi, en a long à dire sur l’adoption du « mode survie ». Elle a combattu les troubles bipolaires, tout en poursuivant une carrière de journaliste. Cette amie de Judith Jasmin, première femme avec elle grand reporter dans le Québec des années soixante, raconte le 11 octobre, sans pathos ni apitoiement, cette lutte intime contre la dépression dans L’éducation de Monsieur Go (une suite, centrée sur sa vie privée, à son Pas si tranquille paru en 2008). À quatre-vingt six ans, plus heureuse que jamais, elle nous fait cheminer vers sa guérison, en compagnie de Monsieur Go, une bête sauvage parsemée de grandes tâches noires et blanches, qu’elle va faire passer « de l’état de vrai chat de ruelle à celui d’animal somptueux et sociable ».

La militante Idola Saint-Jean partageait avec Monsieur Go les allures d’une « créature indomptable », refusant de se plier aux stratégies « tout en douceur » ou diplomatiques des féministes comme Marie Gérin-Lajoie ou Thérèse Casgrain. Les historiennes Marie Lavigne et Michèle Stanton-Jean narrent la vie de cette femme indépendante et célibataire dans Idola Saint-Jean, l’insoumise (en librairie dès le 31 octobre), première véritable biographie de cette combattante autonome, née en 1879 et morte en 1945, bien différente de ses contemporaines, soucieuse de promouvoir une identité distincte, urbaine, francophone, « dégagée d’un lourd nationalisme du terroir ». « Comédienne, gardienne de la langue française, journaliste, militante, c’est une « self-made-woman ». En un mot, c’est une femme insoumise ».

Kim Yaroshevskaya, sans « brasser la cage », mène une vie remarquable à sa façon. Elle a enchanté la jeunesse de milliers de jeunes Québécois, garçons et filles. Dans un album photographique, Mon voyage en Amérique (chez votre libraire Pantoute, dès le 7 novembre 2017), elle raconte ses souvenirs, son périple de Moscou à Montréal, sa carrière sur scène, son amour du théâtre. Son aventure est une histoire de déracinement (Kim, dont le prénom est l’acronyme, en russe, de l’Internationale des jeunes communistes, ayant perdu ses parents, quitte sa terre natale à dix ans pour rejoindre ses grands-parents qui habitent en Amérique). Son aventure est aussi une histoire d’amour, « de fidélité à la culture qui a marqué son enfance ». Kim, surtout, a emporté avec elle au Canada des livres magnifiques, des recueils d’histoires qu’elle nous a racontées à sa manière envoûtante avec son personnage de Fanfreluche.

Des vies pas ordinaires chez Boréal :

— Christian Nadeau, Georges Leroux : entretiens.
— Jean-Pierre Lefebvre, L’homoman à la caméra.
— Adèle Lauzon, L’éducation de Monsieur Go.
— Marie Lavigne et Michèle Stanton-Jean, Idola Saint-Jean : l’insoumise.
— Kim Yaroshevskaya, Mon voyage en Amérique.

Fermer

Service aux
institutions

T 418 692-1175, poste 2 F 418 692-1021 Courriel

Commandes
internet

Courriel

Événements littéraires,
publicité, dons et commandites

Courriel

Vieux-Québec

  • 1100, rue Saint-Jean
  • Québec (QC) Canada
  • G1R 1S5
T 418 694-9748 F 418 694-0209 Courriel

Heures d'ouverture

De avril à octobre

9 h 30 à 22 h tous les jours

Temps des Fêtes (novembre / décembre)

9 h 30 à 21 h du dimanche au mercredi
9 h 30 à 22 h du jeudi au samedi

Hiver (janvier à mars)

9 h 30 à 19 h du dimanche au mercredi
9 h 30 à 21 h du jeudi au samedi

Saint-Roch

  • 286, rue Saint-Joseph Est
  • Québec (QC) Canada
  • G1K 3A9
T 418 692-1175 F 418 692-1021 Courriel

Heures d'ouverture

Horaire régulier

9 h 30 à 18 h du samedi au mercredi
9 h 30 à 21 h du jeudi au vendredi

Temps des Fêtes (décembre)

9 h 30 à 18 h du dimanche au mardi
9 h 30 à 21 h du mercredi au samedi

Été (juin à août)

9 h 30 à 19 h du dimanche au mercredi
9 h 30 à 21 h du jeudi au samedi

À propos

Fondée en 1972, la Librairie Pantoute, dont les deux succursales sont agréées, compte, au total, plus de 50000 titres en inventaire.  Elle est membre de l’Association des librairies du Québec (ALQ) et du regroupement des Librairies indépendantes du Québec (LIQ).

En 2012, elle célébre ses 40 ans d’existence. En 2014, la Librairie et Le Studio P deviennent la propriété de leurs employés qui se sont regroupés sous forme d’une corporation et d’une coopérative. La Librairie compte une trentaine d’employés.

Services

  • Service aux institutions

La Librairie Pantoute offre un service personnalisé, courtois, efficace et rapide aux institutions publiques et privées.

Service de commandes

– Suivi rigoureux de vos commandes et de votre budget
– Commandes spéciales (Europe et États-Unis)
– Réservations automatiques de séries BD
– Commandes en ligne de livres papier et numériques
– Livraison rapide et gratuite dans la région de la Capitale Nationale (des frais sont à prévoir pour le reste du Québec)

Service de recherches

– Recherches bibliographiques avancées
– Suggestions d’ouvrages selon vos besoins
– Envois de livres en consignation

Visites en librairie

– Nous vous accueillons en librairie ou dans notre salle de montre de la succursale Saint-Joseph
– Conseils de nos libraires spécialisés
– Présentations sur des thèmes ou des genres précis chez nous ou chez vous!

Institutions Hors-Québec

– Rabais de 15 % sur la plupart des livres
– Livraison rapide
– Service bilingue

Pour information.

  • Service aux particuliers

– Service-conseil personnalisé
– Commandes de livres et commandes européennes
– Recherches bibliographiques avancées
– Compte de fidélité

  • Commandes Internet

– Commandes en ligne de livres papier et numériques sur pantoute.leslibraires.ca

  • Événements littéraires

La Librairie croit que son rôle de diffuseur culturel auprès de la population est important. C’est pourquoi elle organise régulièrement des événements littéraires tels que des lancements de livres, des séances de signature et des causeries.

Pour information.

Inscrivez-vous à notre infolettre

Menu Rechercher
MamboMambo