4Oct
Christian Vachon
Polars

L’automne “meurtres et mystères” d’éditeurs québécois

Soyez prêts à frémir ! Des éditeurs québécois nous préparent un automne « meurtres et mystères » des plus sanguinolents.

D’abord, des enquêteurs d’expériences reprennent du service chez Expression noire (la collection « polar » de Libre Expression). À la mi-septembre, faisons un petit saut dans le temps, plongeons-nous dans le Montréal de la fin du XIXe siècle pour retrouver, dans sa sixième aventure ayant pour titre Adolphus, Joseph Laflamme, ce chaleureux et intrépide journaliste, imaginé par Hervé Gagnon. Un couple est retrouvé mort dans une ruelle, à la suite de circonstances qui ne sont pas sans rappeler un meurtre répugnant commis il y a plus de soixante ans, un meurtre qui est la principale attraction d’un musée de forains qui s’est installé tout près des lieux du crime. De quoi susciter les suspicions de Joseph Laflamme. Une excellente occasion aussi, pour l’auteur, historien de formation, de nous rappeler que l’attrait du sordide et des univers étranges ne date pas d’hier.

L’autre retour à célébrer, au début d’octobre, ceux des sergents Rinzen Gyatso et Luc Paradis dans Rinzen : la beauté intérieure de Johanne Seymour (le deuxième volet d’une trilogie). Les deux policiers doivent débroussailler une affaire « aux ramifications étranges » impliquant, entre autres, une Mexicaine trouvée morte (avec, sur son torse, des mots brûlés à la cigarette : « La chica fea » : la fille laide) et un « ancien amoureux défiguré ». Une intrigue où on ose aborder des sujets polémiques : l’apparence physique, la beauté, l’intégration. « Les ghettos, dit Rinzen (l’inspectrice d’origine tibétaine), qui continuait sa réflexion tout haut, c’est un problème pour l’intégration. Mais d’un autre côté… comment conserver sa culture autrement ? ».

Le 12 septembre 2018, chez l’éditeur Recto verso, une autre enquêtrice experte, Jeanne Laberge, fait sa réapparition dans L’esquive (le cinquième tome de cette série). L’héroïne de Sylvie-Catherine De Vailly, trouvant dans l’opium le seul moyen lui permettant de survivre à une terrible tragédie : sa fille Marion enlevée et disparue depuis quatre ans, se trouve confronter à une enquête des plus noires : qu’est-ce qui a pu motiver Josée Sylvestre à poignarder, pendant son sommeil, son mari, l’amour de sa vie, et à attendre, maculée de sang, assise à côté du corps de sa victime, l’arrivée de la police ?

Tout aussi horrible, et mystérieux, ce meurtre : un type retrouvé, le 17 février 1770, dans la côte de la Montagne à Québec, la gorge tranchée, mort au bout de son sang, le point de départ du polar historique de Laurent Turcot (un autre historien de formation, auteur d’un Sports et loisirs, une histoire des origines à nos jours) L’homme de l’ombre : Québec, 1770, une publication de l’éditeur Hurtubise, disponible, en librairie, dès le 26 septembre. Pierre Dubois, Français fraichement arrivé dans cette ville d’Amérique sous tutelle britannique depuis à peine une décennie, trainant avec lui un passé trouble qui va le faire suspecter de ce terrible crime, va se démener pour faire lever les soupçons sur lui, obtenant les collaborations inattendues d’un militaire d’origine irlandaise et d’une prostituée désabusée, finissant, peu à peu, à faire apparaître la vérité, une « vérité » qui semble déplaire à bien des notables : religieux, marchands, magistrats..

Cet assassinat dissimule-t-il une affreuse machination ?

Les éditions Hurtubise n’oublient pas, non plus, cette jeune génération, passionnée de romans noirs, avec ces deux nouvelles parutions dans sa collection « Atout » : À tombeau ouvert, le 29 août 2018, du prolifique romancier Laurent Chabin (le bédéiste Normand Gallo, qui croyait en avoir fini avec son « nemesis » Enver Kazan, le trouve à nouveau sur son chemin lorsque son amie Alice se fait enlever), et Dangereuse poursuite, le 12 septembre, de l’auteure vedette de la série « Miss Popcorn s’éclate » Chantal Beauregard (Samuel Beaudry, avec l’aide de la jeune Emma Boulanger Kinsky, va découvrir que la mort tragique de son père n’a rien d’accidentelle et qu’il en savait peut-être un peu trop sur un commerce illicite de médicaments).

Des nouveautés d’automne :

Adolphus (une enquête de Joseph Laflamme). Hervé Gagnon, Expression noire ;
Rinzen : la beauté intérieure. Johanne Seymour, Expression noire ;
L’esquive (une enquête de Jeanne Laberge). Sylvie-Catherine De Vailly, Recto verso ;
L’homme de l’ombre : Québec. 1770. Laurent Turcot, Hurtubise ;
À tombeau ouvert. Laurent Chabin, Hurtubise, coll. « Atout » ;
Dangereuse poursuite. Chantal Beauregard, Hurtubise, coll. « Atout ».

Fermer

Service aux
institutions

T 418 692-1175, poste 2 F 418 692-1021 Courriel

Commandes
internet

Courriel

Événements littéraires,
publicité, dons et commandites

Courriel

Vieux-Québec

  • 1100, rue Saint-Jean
  • Québec (QC) Canada
  • G1R 1S5
T 418 694-9748 F 418 694-0209 Courriel

Heures d'ouverture

De janvier à mars

9 h 30 à 19 h du dimanche au mercredi
9 h 30 à 21 h du jeudi au samedi

D'avril à octobre

9 h 30 à 22 h tous les jours

Novembre et décembre

9 h 30 à 21 h du dimanche au mercredi
9 h 30 à 22 h du jeudi au samedi

Saint-Roch

  • 286, rue Saint-Joseph Est
  • Québec (QC) Canada
  • G1K 3A9
T 418 692-1175 F 418 692-1021 Courriel

Heures d'ouverture

Janvier à juin • Septembre à novembre

9 h 30 à 18 h du samedi au mercredi
9 h 30 à 21 h du jeudi au vendredi

De juin à août

9 h 30 à 19 h du dimanche au mercredi
9 h 30 à 21 h du jeudi au samedi

Décembre

9 h 30 à 18 h du dimanche au mardi
9 h 30 à 21 h du mercredi au samedi

À propos

Fondée en 1972, la Librairie Pantoute, dont les deux succursales sont agréées, compte, au total, plus de 50000 titres en inventaire.  Elle est membre de l’Association des librairies du Québec (ALQ) et du regroupement des Librairies indépendantes du Québec (LIQ).

En 2012, elle célébre ses 40 ans d’existence. En 2014, la Librairie et Le Studio P deviennent la propriété de leurs employés qui se sont regroupés sous forme d’une corporation et d’une coopérative. La Librairie compte une trentaine d’employés.

Services

  • Service aux institutions

La Librairie Pantoute offre un service personnalisé, courtois, efficace et rapide aux institutions publiques et privées.

Service de commandes

– Suivi rigoureux de vos commandes et de votre budget
– Commandes spéciales (Europe et États-Unis)
– Réservations automatiques de séries BD
– Commandes en ligne de livres papier et numériques
– Livraison rapide et gratuite dans la région de la Capitale Nationale (des frais sont à prévoir pour le reste du Québec)

Service de recherches

– Recherches bibliographiques avancées
– Suggestions d’ouvrages selon vos besoins
– Envois de livres en consignation

Visites en librairie

– Nous vous accueillons en librairie ou dans notre salle de montre de la succursale Saint-Joseph
– Conseils de nos libraires spécialisés
– Présentations sur des thèmes ou des genres précis chez nous ou chez vous!

Institutions Hors-Québec

– Rabais de 15 % sur la plupart des livres
– Livraison rapide
– Service bilingue

Pour information.

  • Service aux particuliers

– Service-conseil personnalisé
– Commandes de livres et commandes européennes
– Recherches bibliographiques avancées
– Compte de fidélité

  • Commandes Internet

– Commandes en ligne de livres papier et numériques sur pantoute.leslibraires.ca

  • Événements littéraires

La Librairie croit que son rôle de diffuseur culturel auprès de la population est important. C’est pourquoi elle organise régulièrement des événements littéraires tels que des lancements de livres, des séances de signature et des causeries.

Pour information.

Inscrivez-vous à notre infolettre

Menu Rechercher
MamboMambo